Kerlouan, l’endroit où les blocs savent nager.

Blokuhaka, ça vous parle ? ça a lieu ce week-end et franchement ça être trop cool. Entre le cadre, les blocs … ça donne envie. 

Le moment semble être opportun pour parler de ce secteur : kerlouan. Parce que oui : c’est possible d’y grimper au-delà des dates de Blokuahaka, et oui : il y a autre chose que le festival des Vieilles Charrues dans cette commune du Finistère. Une seule chose à prendre en compte en préparant son séjour … La marée ! Peu commun, n’est-ce pas ? 

Le spot

Eh, oui c’est toute la particularité du site et c’est ce qui le rend attractif, dépaysant : c’est que là-bas, à marée haute, les blocs sont immergés. Cela dit, c’est probablement plus facile de les faire quand on est dans l’eau … Passons. Quand la marée se retire, elle laisse place à 9 secteurs et plus de 1000 blocs répertoriés. Il n’est pas rare que des petits coquillages s'ajoutent aux prises de granit. (Spoiler : ils sont autorisés dans les blocs!) 

De l'escalade, il y en a pour tout le monde. Quelques projets très difficiles et des blocs du 3ème au 8ème degré. Même en famille, c'est un super endroit pout grimper. D'autant plus que les réceptions sont plates et l'endroit, une fois la marée basse offre de grandes étendues sableuses. 

L'escalade à Kerlouan

Parlons-en de ce granit, d’ailleurs. Il est breton. Mais encore ? Eh bien en fait il fait mal, il est un poil abrasif, si ce n’est agressif. Assurez-vous d’avoir un bon capital peau et prévoyez le strap dans vos affaires. 

Bon les prises sont un peu douloureuses, soit. Mais est-ce que l’escalade vaut le coup ? Certains diront que c’est du “caillou de pauvre” et d’autres diront que tant qu’il y a de l’escalade, c’est chouette et que de toute façon, le cadre rendra forcément le séjour sympathique. Concernant le style de grimpe, c’est tentant de dire qu’il ressemble au style “bellifontain”, mais ça ferait grincer des dents, et ce n’est pas complètement vrai alors mieux vaut répondre que la marque de fabrique sur ce secteur breton, c’est la presse et les rétas sur des plats. Les pieds ? Peut-être pas inexistants, mais franchement pas loin. 

Quelques infos pratiques pour préparer son trip : 

  • L’annuaire des marées
  • Accès : coordonnées GPS : 48° 39' 51" N 4° 23' 6" W
  • Le topo (probablement pas la dernière version mais peut servir malgré tout ! 

Dans la même rubrique, Vir& Grimpe,  découvrez Le grand Sablat